Porte de garage sectionnelle : Pourquoi un ressort casse ?

Le ressort possède des propriétés élastiques. Il compense le poids des panneaux de la porte de garage et facilite le fonctionnement du moteur. Il prend place sur un axe en acier au-dessus du tablier. Pour que la porte soit Parfaitement équilibré ; Le système de ressort de levage doit procurer le même effort en ouverture et en fermeture.

Un mécanisme de sécurité, appelé parachute, est obligatoire. Ce système est relié à la barre de traction. En cas de bris d'un ressort, il empêche le tablier de tomber brutalement.

Ressort de torsion de porte de garage cassé

Pourquoi un ressort peut casser ?

Le ressort est un élément essentiel au bon fonctionnement de votre porte de garage sectionnelle. Il est soumis à de forte tension. Il est normal, qu’il casse après de nombreuses années d’effort.

La rupture d'un ressort de porte de garage sectionnelle ou basculantes est souvent lié au grand nombre d'ouverture et au manque d’entretien du mécanisme. Ils n’ont pas tous la même longévité. Tout dépend du cahier des charges établi par le fabricant.

La casse d’un ressort est plus rarement dû à un défaut de fabrication.

Comment faire pour éviter la casse des ressorts ?

En premier lieu, la porte de garage doit être parfaitement bien posée.

Ce qu’il faut faire

Vérifiez régulièrement que son mécanisme fonctionne sans à-coup au levage des panneaux. Une porte de garage demande un entretien régulier. La tension des ressorts nécessite d’être contrôlée régulièrement.

Tous les 6 mois, il faut procéder à une lubrification des pièces en mouvement (charnières, galets, roulements…), ressorts de torsion y compris. Son entretien et la fréquence d'utilisation influencent fortement sa durée de vie.

A ne jamais faire :

Graisser le rail de guidage d'une porte de garage est une très mauvaise idée. La poussière va se déposer sur graisse. Au fur et à mesure du passage des roulettes, la graisse et la poussière vont se mélanger. Une pate épaisse va se former. Conduisant à la création de points durs sur ces pièces, et favorisant le bris des ressorts de traction.

Y-a-t-il différentes qualités de ressorts de torsion et comment les reconnaitre ?

En fonction des fabricants, plusieurs traitements de surface peuvent être appliqués. Il peut être noir (brut sans traitement), galvanisé ou grenaillé, poli et thermolaqué. Ce dernier améliore d'environ 40% sa durée de vie.

Les paramètres pris en compte pour déterminer le type de ressort à installer sur votre porte de garage sont :

  • Les dimensions et poids des panneaux de la porte.
  • Le Système de rail (standard, levée réduite, surélévation des rails horizontaux, levée verticale).
  • La hauteur du panneau bas.
  • Le diamètre d'arbre.
  • La longévité souhaitée.

Toutes ces données vont servir à déterminer la section du fil, le diamètre et le nombre de spires, le nombre de tours de tension, le type de tambour et de mandrin, le diamètre du câble.

Tous les ressorts doivent être conforme à la norme CE 13241-1.

Les ressorts de torsion pour portes sectionnelles

Ils sont placés au-dessus de la porte autour d'un axe en acier. Un tambour est présent à Chaque extrémité de cet axe. Le câble de traction s'enroule autour pour lever le tablier.

Lorsque la retombée de linteau est réduite, cet ensemble est installé à l'arrière de la structure.

En fonction de la qualité du ressort, son fonctionnement peut être garanti de 15 000 à plus de 30 000 cycles.

Les ressorts à extension pour ouvertures sectionnelles ou basculantes

Ils sont disposés dans les rails latéraux, de chaque côté de la porte. Lorsque vous fermez la porte, Ils s'étirent pour compenser le poids du tablier. Ses principaux avantages de ceux-ci sont liés au gain de place au linteau et un coût de fabrication légèrement moins élevée.

Son usage est limité aux portes de faibles dimensions. Il est généralement garanti pour 10000 à 15000 cycles.

Remplacer les ressorts de porte de garage est une affaire de spécialiste.

Ils se remplacent obligatoirement par paires. Lorsque le premier a cassé le second risque d'en faire autant à brève échéance. Il faut également penser regarder l'état des câbles et poulies de tractions et du système de sécurité.

Cette opération doit se faire dans un ordre précis par du personnel formé et qualifié. Une fausse manœuvre, lors des opérations de maintenance, peut provoquer de graves dommages corporels et matériel.

De nombreux éléments sont à prendre en compte

  • Le risque de blessures.
  • Appliquer la tension adéquate.
  • Contrôler l'équilibrage de la porte.
  • Vérifier la mise à niveau du tablier.
  • Procéder à la lubrification des éléments mobiles et des axes.
  • Le réglage du couple de la motorisation.
Système de ressort de levage et rail pour porte de garage